23 mars 2012

Hommage à Jean Giraud/Gir/Moebius

Samedi 10 mars 2012 ce n'est pas un artiste qui nous a quitté mais trois entités, la sainte-trinité de la bande dessinée moderne : Gir l'académique, Moebius le virtuose, et Jean Giraud, l'homme. Plutôt qu'une nouvelle hagiographie qui viendrait s'ajouter à la longue liste de celles publiées dans la presse écrite, sur internet, à la télévision et à la radio, voici plutôt 73 dessins du maître, illustrations, planches, couvertures, peintures, croquis, pour rendre hommage aux 73 années de sa vie qu'il a presque toutes entières... [Lire la suite]
Posté par zemartinus à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 janvier 2012

Hellblazer - Hard Time

John Constantine, notre John Constantine, héros de la série Hellblazer depuis 1988, british nonchalant, irrévérencieux et désagréable à l'humour cinglant, maître de l'occultisme enquêtant sur des affaires paranormales, se voit plongé le temps de cinq épisodes dans les turpitudes de l'enfer carcéral. Monstre difforme qui engloutit ses enfants sous un flot de haine et de violence, la prison fantasmagorique imaginée par les géniaux Brian Azzarello et Richard Corben n'a jamais été aussi inquiétante qu'ici. L'enfer de Dante, partagé entre... [Lire la suite]
15 décembre 2010

Trop n'est pas assez, chef-d'oeuvre d'outre-Rhin

En cette fin d'année littéraire comme à son habitude surchargée de nouveautés, un chef-d'oeuvre est venu grossir le flot des albums neufs qui font ploire les étales de nos chères librairies spécialisées : Trop n'est pas assez, dont on doit la publication française à l'éditeur ça et là, qui est allé le dénicher outre-Rhin où le livre est sortit fin 2009 et a fait grande impression en Germanie sous le titre barbare de Heute ist der letzte Tag vom Rest deines Lebens (rien compris). Ulli Lust raconte dans ce pavé de 450 pages un épisode... [Lire la suite]
17 mai 2010

Astonishing X-Men, by Joss Whedon et John Cassaday

Beaucoup de gens aimeraient se lancer dans la lecture de comics X-Men, qu'ils connaissent le plus souvent par le biais du cinéma ou de la télévision, mais ne savent pas vraiment par où commencer : trop de titres, de séries et de volumes parus, trop de "numéros 1", de personnages, de passif. De plus si la licence X-Men a connu beaucoup de bon, elle a aussi eu bien trop de pire. Et parmi le bon, il y a Astonishing X-Men : en plus d'être très réussit, cette série a l'avantage de se suffire à elle-même, pas besoin d'avoir des... [Lire la suite]
13 mai 2010

Je ne t'ai jamais aimé, de Chester Brown

Les éditions Delcourt ont décidé de rééditer ce mois-ci une oeuvre majeure de la bande dessinée autobiographique américaine : Je ne t'ai jamais aimé (I Never Liked You en VO, paru en 1993 chez Drawn and Quarterly), chef d'oeuvre de Chester Brown, auteur canadien devenu l'un des principaux représentants de la BD intimiste anglo-saxonne, et par ailleurs grand ami de Joe Matt. Plus que de l'adolescence de Chester, cet album traite du rapport qu'il a entretenu avec les femmes, celles de son âge tout d'abord, mais également sa mère au... [Lire la suite]
10 mai 2010

Intégrale Ranx, du condensé de cyberpunk culte pour 15 euros

Créé de toutes pièces par un délinquétudiant à partir d'une photocopieuse Xerox, Ranx est un androïde à la force énorme qui use et abuse de la violence, se shoote au Vinavil (colle extra-forte très connue en Italie) et se trouve être complètement éperdue de la jeune Lubna, junkie de 12 ans au sale caractère qui fait ce qu'elle veut de son amoureux d'androïde. Leur fief, c'est une Rome futuriste au style cyberpunk où leur quotidien se partage entre bastons, drogue et baise. C'est une série culte des années 80 que les éditions Glénat, à... [Lire la suite]
25 avril 2010

Le Pauvre Type (The Poor Bastard), de Joe Matt

Figure du comics alternatif, Joe Matt est un auteur qui n'a donné que dans le récit autobiographique, publiant l'ensemble de sa porduction dans son périodique Peep Show (chez Drawn & Quarterly), ses histoires étant également reprises sous forme de recueils. Celui qui nous intéresse aujourd'hui, The Poor Bastard (Peep Show pour la version française, puis Le Pauvre Type pour la très bonne édition Delcourt 2008) constitue sans doute son travail le plus aboutit. Et c'est tout simplement excellent. Joe Matt y met sa pitoyable vie en... [Lire la suite]
Posté par zemartinus à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2010

Akira

Voici un article assez long sur la série Akira de Katsuhiro Otomo, un incontournable de la BD nippone adapté en film d'animation à la fin des années 80. L'article est divisé en cinq parties : une sur l'histoire éditoriale de la série, une sur les intrigues, une sur les dessins, une sur la forme du scénario, et enfin une dernière qui se fixe sur le personnage de Tetsuo, avec en annexe le point sur les différentes éditions en langue française. I. Akira, la deuxième révolution du manga « On pourrait presque dire que [Katsuhiro Otomo] a... [Lire la suite]
Posté par zemartinus à 17:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 avril 2010

Azrayen, de Franck Giroud et Lax

Kabylie, 1957. Le lieutenant Messonier et sa section ont disparu depuis bientôt un mois. Désertion? enlèvement? attaque des fellagas? rebellion? Valera et ses hommes sont chargés de retrouver les disparus et de faire la lumière sur cette histoire. Commence alors un périple rude et difficile où les personnalités et les cultures s'entrechoquent avec fracas, une épopée humaine où les coeurs comme les armes parlent sans sommation. L'histoire que Franck Giroud (Le Décalogue, Louis La Guigne) nous sert ici n'est en fait qu'un... [Lire la suite]
Posté par zemartinus à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 avril 2010

Amer Beton, chef-d'oeuvre d'un virtuose du manga

Amer Beton aurait très bien put s'appeler Takara tant le rôle tenu par cette ville est primordial. Elle est la cible de tous les enjeux, le sujet de toutes les conversations. Et parlons-en de cette ville! enseignes lumineuses et publicités tapageuses à tous les coins de rue, comme pour parodier les villes japonaises. Parodie, car cette ville n'a rien de réaliste : façades courbées, immeubles bombés, ruelles ondulées, le tout dessiné avec un déni évident et volontaire des proportions. Une ville souple, déformée, presque organique. Une... [Lire la suite]
Posté par zemartinus à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,